samedi 10 mai 2014

Salmacis - Tome 1 : l'Elue


 Couverture Salmacis, tome 1 : L'élue
 
Résumé
 
« J’ai levé les yeux : à trois mètres au-dessus de moi, Andrea me fixait, m’encourageant à le rejoindre. Nos regards se sont noués. Il avait des yeux incroyables, à l’iris violet, frangés de longs cils très noirs, que l’on aurait dits maquillés, une bouche en arc, sensuelle. Il a esquissé un sourire… Ma dernière vision avant de perdre l’équilibre. »
Toute sa vie, Faustine Sullivan, seize ans, s’est contentée d’une place à l’ombre de son frère jumeau. Mais c’est à la mort de ses parents, dans un pensionnat perdu dans la montagne, qu’elle trouve l’envie d’exister.
Quelle est cette force irrésistible qui l’attire vers le mystérieux Andrea ? Et comment imaginer qu’en cédant à ses sentiments, Faustine risque de se brûler les ailes ?

Présentation du livre

Série : Salmacis
Titre du livre : L'Elue
Auteur : Emmanuelle de Jesus
Tome : 1
Editions : Hachette
Format : Grand format
Nombre de pages : 380
 
Mon avis

Tout d'abord, je tiens à remercier les éditions Hachette pour ce magnifique envoi ♥
 
Il y a bien longtemps que je rêvais de tenir dans mes mains un livre que je ne pourrais plus lacher. Un livre si magique, si envoutant, qu'il me serait juste impossible de le quitter, ne serait-ce que pour une seule seconde. Cela faisait quelques temps que je n'avais pas eu de révélation, de coup de coeur, de coup de foudre, même. Quand j'ai reçu Salmacis, j'étais à mille lieux de me douter que ce roman, à la couverture si épurée, si belle, allait être mon nouveau bijou. Car Salmacis, je crois, est, au fil des pages, devenu un magnifique coup de coeur...
 
 Nous entrons dans le livre brusquement, avec l'évocation du 11 septembre, et des tours jumelles... Et on comprend bien rapidement que l'héroïne a vécu une tragédie, tragédie qui l'a énormément marquée. Peu à peu, nous nous familiarisons avec l'univers très particulier de Mont Angèle, l'internat dans lequel sont placés Faustine et son jumeau, Sasha. J'ai tout de suite adoré cette ambiance un peu étrange, un peu sombre, et surtout les rivalités et histoire à l'internat. Nous sommes transportés dans un univers d'adolescents tout à fait banal, mais nous savons, nous sentons, que quelque chose de plus grave, de plus important, va advenir. Et c'est là qu'Andrea entre en jeu. Assistant de Gilles, l'entraineur de l'équipe d'escalade, il est magnifique, et fait tomber toutes les filles du groupe... Même Faustine, pourtant si effacée habituellement, et qui vit dans l'ombre de son frère. C'est pourtant elle qui va découvrir les secrets que cache ce mystérieux jeun homme...

J'ai trouvé l'intrigue un peu longue à venir, mais les moments jusqu'à l'annonce de la véritable nature d'un des personnages étaient parfaitement délicieux. Je me demandais souvent quand allait arriver l'action, quand allait éclater la vérité, j'attendais, j'attendais, mais elle ne venait pas... Jusqu'au moment où tout s'est enchainé plus rapidement, et où on est emportés par le flot de révélation retenues, mais pourtant bien rpésentes que nous offre Andrea et sa famille. Même si ce moment met du temps à venir, ce qui me ferait qualifier L'Elue de tome d'introduction, de mise en bouche, si je puis dire, jamais l'ennui n'est présent, et on s'attache très rapidement à Salmacis et à cette magnifique et bouleversante histoire.

Il ne s'agit pas seulement d'un roman comme les autres, d'un roman fantastique où, on le sait, une créature nouvelle va être révélée. Il s'agit aussi d'un roman sur la quête de soi-même, comme en témoigne Faustine. Elle qui a toujours vécu dans l'ombre de son frère jumeau Sasha et qui n'existait auparavant que pour lui, elle va vite en être séparée par l'internat, une jeune demoiselle nommée Elzbieta, et, bien sur, son attirance pour Andrea... Cela va la confronter à la vie, la vraie, sans son frère, son arme jusqu'ici. Elle va devoir révéler sa propre personnalité, faire des choix qui n'appartiennent qu'à elle, contruire une "vraie" Faustine... Et bien sur se détacher de Sasha.

Ce roman est aussi une ode à l'amour, aux sentiments naissant, aux premières questions sur le couple... C'est une très belle leçon de tolérance par rapport aux autres et à soit-même, et un message sublime est délivré sur l'amour et ses enjeux. J'ai été bluffée par cette partie si profonde de Salmacis, car elle ne touche ni les personnages, ni l'intrigue, mais bien l'intérieur de nous-mêmes.

"Tout amour est un pari. Mais ici, ce sont nos vies qui en sont la mise."

Ce sont les personnages qui mènent pour la plus grande partie le récit. Nous avons Faustine, jeune fille effacée à qui on s'attache immédiatement, et que l'on aime de plus en plus aux fil de notre découverte du livre ; Sasha, son jumeau, difficile à cerner, mais très profond et attentionné ; Andrea, doux, mystérieux, et étrange ; Elzbieta, qu'on aimerait parfois baffer, mais qui inspire tout de même une certaine pitié... J'ai absolument adoré suivre tout ce petit monde au cours de Salmacis, les protagonistes sont tous très attachants, et cela m'a réellement fait mal de les quitter.

Un dernier petit mot sur la plume de l'auteur... Au début, je pensais lire quelque chose de simple, linéaire, basique. Mais, peu à peu, on sent que le talent d'Emmanuelle de Jesus prend de l'ampleur, jusqu'à exploser, et nous subjuguer. C'est une plume que l'on sent, que l'on voit murir du début à la fin du livre : une plume en évolution. J'ai beaucoup apprécié ce style un peu particulier que possède l'auteur, à mis chemin entre rêve et réalité... En tout cas, c'est notamment grâce à ces mots si bien agencés que j'ai eu un véritable coup de coeur pour Salmacis !

Bref, je pense que je pourrais parler des heures de ce magnifique roman... J'avoue que, depuis que je l'ai refermé, il me manque quelque chose, il me manque l'addiction à ce roman, il me manque le fait de ne pas pouvoir passer une minute de ma vie sans être plongée dans Salmacis... Je ne peux que vous conseiller de lire cet ouvrage majestueux... Et il ne me reste plus qu'à remercier les éditions Hachette, le tremplin Black moon, et Emmanuelle de Jesus pour nous avoir permis d'avoir cet ouvrage entre les mains ! ♥
 
Livre en ma possession.
 
20/20

15 commentaires:

  1. On entend beaucoup parler de ce roman en ce moment, mais il ne m'attirait pas du tout, je ne sais pas vraiment pourquoi ( surement l'histoire d'amour que j'ai peur de trouver niaiseuse...). Ton avis me fais changer d'avis, et je l’achèterai peut-être plus tard :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'histoire d'amour arriva assez tard donc en soit elle n'a pas le "temps" d'être niaise :p Mais je peux te jurer que l'ensemble de ce roman est tout ce qu'il y a de plus profond :) Je te le conseille, car c'est une perle ♥

      Supprimer
  2. Waouh ! Moi qui ne souhaitait pas lire ce roman, j'ai une soudaine envie de me plonger dedans ^^
    Merci Marie, car avec tes superbes chroniques, je me suis évadée en lisant "Les amants de Samaroux" que je ne connaissais pas et que j'ai lu d'une traite. Pas mal de tes chroniques m'ont donné envie et tu viens de rajouter un livre à ma Wishlist ^^
    Bises, bonnes lectures ^^

    RépondreSupprimer
  3. Il a l'air sympa et tu en fais un bel avis :)

    RépondreSupprimer
  4. Wow...Comment ne pas se jeter dessus après avoir lu ça ?

    RépondreSupprimer
  5. Ben c'est malin, je le veux trop, maintenant ^^
    Au fait, je t'es taguée ici : http://livresdecoeur.blogspot.fr/2014/05/le-tag-liebster-award.html :)
    Bises !

    RépondreSupprimer
  6. Ta chronique est magnifique :3
    C'est vrai que Salmacis est vraiment un livre fabuleux ! J'ai vu que le 2 allait sortir en Octobre prochain (du moins c'est une date prévisionnelle j'imagine que ça peut changer) j'ai méga hâte '_'

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour ton passage sur mon blog ! :)

    RépondreSupprimer
  8. Juste à lire le portrait que tu fais de ce livre, je sens l'envie de m'y plonger maintenant *-* Le seul truc qui me tracasse, c'est que quelque chose dans le synopsis me fait penser à Damné, roman qui m'a déplu... Mais bon, on passe par-dessus :P !!!

    RépondreSupprimer
  9. Ta chronique est vraiment super et ce roman à l'air très bien (je viens de lire une autre chronique sur le même roman- qui ne ressemble pas vraiment à la tienne- d'ailleurs c'est l'ennui avec ces envois d'éditeurs, vous chroniquez tous (les différents blogs de littérature) les mêmes livres au même moment...).

    RépondreSupprimer
  10. J'ai vraiment envie de lire ce livre, j'espère que j'en aurais bientôt l'occasion :)
    ~Maya~

    RépondreSupprimer
  11. Étrangement, il ne me tentait pas. Mais après ta chronique, je sens que je vais aimer. ^^

    RépondreSupprimer
  12. J'ai envie de lire ce livre car le style m'avait frappé, ensuite j'ai été assez distante parce que j'ai lu certaines critiques de certains blogs qui ne donnaient pas du tout envie d'aller plus loin, dépeignant le personnage principal comme quelqu'un de purement égoïste. Ce que j'ai lu de ta critique c'est la première fois qu'on fait un tel éloge de ce roman et j'ai de plus en plus envie de me faire une opinion.

    RépondreSupprimer