jeudi 27 février 2014

Les princes charmants n'existent pas

Couverture Les princes charmants n'existent pas

Résumé

À quinze ans, Nora est une incorrigible rêveuse, qui préfère le glamour hollywoodien d'une Ava Gardner aux amours bien prosaïques de sa copine Julie avec le beau gosse du lycée. Lorsqu'un jour une lettre de rupture adressée à son voisin, un certain Rodrigue, tombe sur son balcon, elle renvoie la missive au bon destinataire. Il lui répond. De lettres en lettres, les deux jeunes gens deviennent intimes. Sans vraiment oser passer à l'action. Nora ne peut s'empêcher de rêver à une histoire d'amour avec Rodrigue. Mais la réalité peut-elle être aussi belle que le fruit de son imagination ?

Présentation du livre

Titre du livre : Les princes charmants n'existent pas
Auteur : Maïa Brami
Editions : Nathan
Format : Grand format
Nombre de pages : 296

Mon avis

En premier lieu, un grand merci aux éditions Nathan pour cet envoi !

Quand j'ai reçu ce roman, j'étais très enthousiaste : une couverture sympathique, une histoire originale, et surtout de la lecture détente : tout ce dont j'avais besoin sur le moment. Je peux au final dire que j'ai vraiment passé un bon moment en compagnie de Nora, car tout dans ma lecture (ou presque !) fut très sympathique !

Tout d'abord, j'ai vraiment beaucoup apprécié l'originalité de l'histoire. Une lettre de rupture tombant d'un balcon, une correspondance qui commence, et enfin une belle histoire d'amitié qui débute... Ou plus peut-être ?! J'ai trouvé cette romance revisitée très agréable à lire, et surtout j'ai adoré le fait que l'héroïne ne veuille correspondre que par papier. Le contact écrit se perdant de plus, un livre aussi sympathique lui faisant honneur ne peut qu'être bénéfique ! Même si, à force de se cacher derrière une correspondance épistolaire, Nora risque bien de passer à côté de l'amour...

C'est aussi un roman où beaucoup de questions sont posées : sur les rapports humains, amicaux, amoureux, aussi... Quelles sont les limites, jusqu'où aller, faut-il s'engager ? Nora est dans cette histoire confrontée à ces questionnements presque existenciels. L'auteur a bien dépeint les sentiments que peut ressentir une jeune fille de cet âge face à son corps et aux garçons, même si j'ai trouvé certains actes quelquefois vraiment tirés par les cheveux.


Je vais rebondir sur ce point-là, sur ce point réellement négatif qui m'a empêché d'apprécier totalement ma lecture. L'auteur ne donne dans son roman qu'une ébauche de ce qu'une adolescente peut ressentir, et les réflexions exposées ne sont pas très profondes. Ayant quasiment le même âge que l'héroïne, je peux vous assure que cela ne se limite pas à quelques réflexions absurdes par-ci par-là ! Bien que ce ne soit qu'un détail, la réalité ne se passe pas toujours ainsi malheureusement... Le réalisme n'est donc pas vraiment présent dans cette histoire pourtant très sympathique.

Les personnages, dans l'ensemble, m'ont assez plu, bien que l'héroïne m'ait totalement exaspérée... J'ai eu réellement envie de l'étrangler à certains moments ! Elle a de magnifiques occasions de vivre une belle histoire à maintes reprises, et pourtant n'en saisit pas une ! Franchement, ça m'a totalement tuée, si vous me permettez de m'exprimer ainsi...

La plume était assez légère et sympathique ; j'ai adoré l'idée des différents supports d'écriture, on navigue en fait entre narration, correspondance épistolaire, et quelques conversations facebook. Cela permettait de redécouvrir les personnages à chaque page et de visiter de nouvelles facettes du style d'écriture de Maïa Brami ! De plus ces trois supports étaient réellement intéressants à exploiter car ils témoignaient de plusieurs vérités différentes : tout d'abord le passé, avec les lettres, le présent, avec facebook, et l'intemporalité, avec la narration, car les livres sont éternels.

Bref, vous l'aurez compris, malgré quelques tournures sentimentales maladroites et assez fausses, j'ai vraiment beaucoup apprécié ma lecture ! Idéal pour se détendre, vous pourrez retrouver ce roman dès le 3 avril en librairie !

15/20

Livre en ma possession.

6 commentaires:

  1. Oui, je suis complètement d'accord avec toi...les sujets profonds sont traités de façon absurde et vraiment gênante, ça m'a agacée que l'auteure semble vouloir ne pas tout dire, nous prendre un peu pour des maternelles idiots...! Et d'accord pour Nora, aussi...assez intolérable par moment !
    Oh, allez, pour les histoires d'amour, nous, on se contentera de chanter Mon cœur...mon amour, hein ? Anaïs exprime si bien nos pensées ! ;)

    RépondreSupprimer
  2. Celui-ci je l'attends de pied ferme :)

    RépondreSupprimer
  3. J'aime bien la couverture mais il ne me tente pas plus que ça ^^

    RépondreSupprimer
  4. Je suis d'accord avec toi, mais pour les sujets profonds etc, je pense que c'était voulu que l'auteur ne s'y attarde pas trop, pour que ça donne un côté un peu.. absurde ? Bref, l'héroïne est PIRE qu'insupportable, ça c'est certain ! Mais parfois c'était tellement poussé que ça me faisait rire. Sinon je suis d'accord sur tout, en fait ! :3

    RépondreSupprimer
  5. Il a l'air sympa, merci pour cet avis :)

    RépondreSupprimer