samedi 15 février 2014

Le jour où le diable m'a trouvée

Couverture Le jour où le diable m'a trouvée

Résumé

Rien de bien excitant ne se passe jamais dans la petite ville balnéaire où vit Violet White. Jusqu’au jour où s’y installe un certain River West. Dès son arrivée, des choses étranges commencent à se produire dans la ville. Violet s’interroge sur ce garçon qui habite désormais dans l’arrière-cour de chez elle. Est-il seulement un très beau menteur au sourire fourbe et au passé mystérieux ? Ou pourrait-il être plus que cela ? La grand-mère de Violet l’a toujours mise en garde contre le diable, mais elle n’a jamais dit qu’il pouvait avoir l’apparence d’un garçon aux cheveux noirs qui fait des siestes au soleil, aime le café, vous embrasse dans un cimetière… et vous donne envie de l’embrasser en retour. Violet est aveuglée par son charme et perd toute lucidité. Exactement comme le voulait River… La peur du diable ne disparaît que lorsqu’on lui tient la main…

Présentation du livre

Titre du livre : Le jour où le diable m'a trouvée
Auteur : April Tucholke
Editions : Hachette
Format : Grand format
Nombre de pages : 332

Mon avis

Titre original :
Between the devil and the deep blue sea. 
Entre le diable et les eaux profondes.
C'est qui qui résume le mieux le roman ♥

En premier lieu, un infini merci aux éditions Hachette pour l'envoi de ce roman, de ce voyage juste incroyable ♥

Je ne sais pas où commencer ma chronique. Par les personnages formidables, l'intrigue à couper le souffle, l'originalité impressionnante de la plume ? Je n'en sais rien. J'ai ressenti tellement d'émotions durant ce voyage... J'ai eu un immense coup de cœur pour ce roman, non, un immense coup de foudre, comme je n'en ai que très, très rarement ♥

L'ambiance du roman était vraiment très spéciale. Dès les premières pages, dès le premier souffle de la plume d'April Tucholke, on est immergé dans l'univers si saisissant de Citizen, immense demeure bâtie sur une falaise vivant au court des méandres de l'océan. Quand Violet cherche un colocataire pour rembourser les dettes de ses ancêtres et pour payer le loyer, River se présente instantanément à elle. Mais cette jeune fille qui vivait jusque là une vie paisible et solitaire ne s'imagine pas qu'elle vient de s'engager dans une longue lutte contre le mal... Je pense que c'est réellement cette ambiance qui m'a embarquée dans le roman, j'ai été totalement envoûtée par la brise marine et la maison grinçante de la falaise. Me défaire de ma lecture était à chaque fois très difficile, et j'engloutissais les pages comme si ma vie en dépendait, avide de deviner ce qui allait se passer à la page suivante.

Le personnage de River était à lui-même un mystère ; ses rires répondant à ses questions pourtant existentielles, sa manière d'attirer à lui Violet, son passé brumeux, tout chez lui posait question, et plus on avançait, plus nos certitudes étaient ébranlées, plus on naviguait dans le noir, jusqu'à La fin, où tout explose. Je me suis tout de suite attaché à Violet, jeune fille solitaire se réfugiant dans la lecture et la rêverie, elle m'a directement inspiré confiance. J'ai aimé son admiration pour sa grand-mère décédée, son étrangeté, ses habitudes marginales qui font d'elle ce qu'elle est. Les protagonistes dans ce roman sont à l'image de l'ambiance, époustouflants, sortant de la norme, et surtout terriblement attachants ♥

On ne peut quitter cet ouvrage. C'est comme si on y laissait une petite part de nous-mêmes, qu'on troquait un morceau de notre esprit avec un autre du livre. Le commencer, c'est prendre ce risque, prendre le risque de se perdre entre les pages du livre, prendre le risque de ne plus se sentir "comme avant". Et c'est très étrange. Je ressens encore le vide, le manque de ce roman, aussi intense que quand je l'ai terminé il y a quelques heures. Les seuls livres qui marquent son ceux que l'on ne peut quitter, et je crois bien que Le jour où le diable m'a trouvée est un de ceux-là. Tourner la dernière page, c'est comme se perdre. Envoûtant, passionnant, époustouflant ♥

Le roman est une bombe, la fin une explosion. J'ai sursauté, frémit, pleuré, hurlé... J'ai tellement aimé ce final, mais je l'ai aussi détesté. Les dernières pages sont un déchirement, on a attendu pendant tout le livre que ça se termine d'une manière heureuse, et là... On reçoit un coup de poing, dur, froid, triste, horrible. April Tucholke a mis mon esprit a rude épreuve, je peux vous le dire. Chaque page tournée après que vous ayez vu le numéro 320 défiler, la douleur est présente. Douleur de quitter ces personnages fabuleux, la maison de Citizen, cet univers si particulier dont on est tombé amoureux...

Bref, je crois que le diable m'a aussi trouvée. Le diable de ce roman, le diable de la plume d'April Tucholke, le diable de Citizen, le diable de River. Ce roman m'a retournée, bouleversée, et envoûtée. Je ne pensais pas ressentir autant de choses dans cette lecture, autant d'émotions, de bouleversements, mais c'est le cas, et je n'ai plus qu'un conseil à vous donner : lisez-le, vous n'en sortirez pas indemnes...

20/20

Livre en ma possession.

16 commentaires:

  1. Avec une chronique comme ça, il ne peux que rejoindre ma wish-list !

    RépondreSupprimer
  2. Tu donnes très envie de le lire avec tant d'enthousiasme !
    Hop il rejoint ma wish-list :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente de t'avoir convaincue alors ;)

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Merci :) Franchement, si tu as l'occasion... Fonce !!! ♥

      Supprimer
  4. J'ai beaucoup beaucoup aimé ce livre mais je vois que toi c'est puissance 1000 ! Contente qu'il t'ait plu en tout cas ! :D ♥

    RépondreSupprimer
  5. Maintenant j'ai trop envie de le lire, j'espère que tu es fière de toi xD

    RépondreSupprimer
  6. J'adore le titre... J'ai vraiment envie de le lire maintenant ^^

    RépondreSupprimer
  7. Tiens, je ne connaissais pas ! Mais tu me donnes bien envie de le lire ! :)

    RépondreSupprimer
  8. Ce livre est dans ma WL et ton avis donne extrêmement envie ! Mais je redoute la triste fin ...

    Lulubel

    RépondreSupprimer
  9. Tu me donnes très envie !!!!! Je vais m'empresser de me le procurer :-)

    RépondreSupprimer
  10. J'ai.. très très très envie de le lire ! Déjà le titre est très attirant :D

    RépondreSupprimer
  11. Je ne le connaissais pas avant ta chronique!
    Au début le synopsis ne m'a pas vraiment enchantée, je ne le trouvais pas assez original...Mais après ton avis, qui peut ne pas avoir envie de le lire? Si je le croise, je le prend :D

    RépondreSupprimer