dimanche 8 décembre 2013

Le coffre et le revenant, et autres histoires d'amour


 Je m'excuse, car la qualité de l'image est médiocre... Je n'ai trouvé que ça...

Présentation du recueil

Titre du recueil : Le coffre et le revenant Et autres histoires d'amour
Auteur : Stendhal
Éditions : Librio
Format : Poche
Nombre de pages : 92
Résumé

Pour sauver son amant, la belle Inès doit épouser le directeur de la police de Grenade, un homme aussi cruel que laid. Mais quand son amoureux revient...

A Bordeaux, la superbe inconnue qui tombe un soir dans les bras du lieutenant Liévrin est, elle, complètement folle d'un acrobate, vulgaire, menteur et voleur...

Quant à la fière et noble Mina de Vanghel, romanesque à l'extrême, elle n'hésite pas à se faire embaucher comme servante pour séduire le seul homme qui lui inspirât jamais de passion...

Il n'est de pire stratagème, dit-on, que la femme amoureuse. Ou de pire fanatique. Déguisements,, tromperies, machinations, assassinats... Tout lui est bon pourvu que son cœur brûle. Et s'il brûle... C'est son âme, sa raison tout entière qui s'embrase.
Mon avis 

J'avais lu et énormément apprécié la nouvelle Les Cenci de Stendhal. C'est donc avec plaisir que je me suis replongée dans les méandres de son écriture si subtile, grâce à ce recueil que j'ai vraiment beaucoup aimé ! Il se compose de trois nouvelles, que je vais détailler l'une après l'autre.

Le coffre et le revenant :

Cette nouvelle a été un véritable délice. Entre machinations et et secrets bien enfouis, Stendhal nous mène dans les côtés les plus sombres du caractère humain. J'ai trouvé les personnages et l'intrigue très bien recherchés, en effet à chaque ligne l'envie d'en savoir plus se renouvelait. Et la fin, la fin, bien qu'en théorie plutôt prévisible, elle m'a atterrée ! Après lecture, il est bien évident qu'avec un peu de recul et de connaissances littéraires, elle paraissait évidente, tellement prise dans le récit, je ne l'ai pas devinée. Chapeau, Stendhal !

Le philtre :

Après cette première nouvelle qui m'a mise en appétit, je me suis dirigée vers la deuxième. Le début commence bien, un homme trouve une femme, certainement de mauvaise vie, évanouie, ou tout du moins battue et violentée. S'ensuit alors le récit de cette femme ne vivant que pour un acrobate violent, manipulateur, et menteur. L'amour est aveugle, et Stendhal ne dément pas ce dicton dans sa nouvelle ! Dans l'ensemble je l'ai vraiment beaucoup aimé.

Mina de Vanghel :

Cette nouvelle est la plus longue du recueil. "Le meilleur pour la fin, dit-on !" Et bien oui, le meilleur pour la fin, car cette nouvelle a été une aventure absolument incroyable. Malgré quelques longueurs du fait que Stendhal s'obstine à décrire tout ce qui lui passe sous la main, j'ai été totalement prise dans les aventures de Mina, jeune femme romantique au possible, qui n'hésite pas à devenir servante pour séduire l'homme dont elle est passionnément amoureuse. Et puis la fin, wha. Il n'y a pas de mot pour la décrire, à part qu'au final la vie se montre juste envers ceux qui le méritent... Mais seulement envers ceux qui le méritent.

Bref, dans chacune des nouvelles de Stendhal, on relève une psychologie des personnages assez incroyable. Cet auteur perce tous les secrets de l'humanité, et j'adore lire ses écrits. De plus les intrigues sont toujours magnifiquement construites. Que du bonheur de lire Stendhal ! Désormais, il me tarde de lire son oeuvre principale, Le rouge et le noir.
Recueil en ma possession.

18/20

2 commentaires:

  1. Bon retour parmi nous!!
    Ces nouvelles pourraient fortement me plaire :)!

    RépondreSupprimer
  2. Hii tu es de retour^^
    Le livre a vraiment l'air pas mal^^

    RépondreSupprimer