dimanche 17 novembre 2013

Sacrifice à la lune

 Couverture Sacrifice à la Lune
 
Résumé
 
Une île perdue loin de tout où le temps semble s'être arrêté, personne ne vieillit, aucune naissance. Eric, envoyé pour une enquête, est plongé au coeur d'une histoire ancestrale. Victime des coutumes cruelles d'un autre temps, il découvre combien son destin est lié par-delà les siècles à Merle, une jeune femme séduisante.
 
Présentation du livre

Titre du livre : Sacrifice à la lune
Auteur : Marcus Sedgwick
Éditions : Thierry Magnier
Format : Grand format
Nombre de pages : 329

Mon avis 

Tout d'abord, un grand merci au comité de lecture de ma médiathèque pour cette découverte absolument fabuleuse :) Et surtout merci à Damien pour sa patience, car apparemment on a (encore) dépassé la date limite...
 
Quand on m'a prêté ce roman, j'ai tout de suite été attirée par sa couverture et son résumé, qui laissaient présager quelque chose de bien sombre et irréel. Seulement, je n'en avais jamais entendu parler sur la blogo, et les seuls deux avis que j'ai réussi à trouver n'en disaient pas vraiment de bien... Je me suis donc lancée sans préavis et avec un peu d'apréhension. Au bout de la dixième page, j'ai progressivement senti que ce livre allait me plaire. Et ce, jusqu'au bout. J'ai au final quasiment eu un coup de coeur pour ce roman, ou, devrais-je plutôt dire, cet ovni.
  
D'après le résumé, nous suivons apparemment durant tout le roman Eric, journaliste envoyé pour enquêter sur une île perdue. Il n'en est rien ! L'auteur a chois la carte de la prise de risque et de l'inhabituel ; il nous envoie dans un paysage sombre durant différentes périodes, passé, futur, présent, avec pour seuls points communs deux prénoms : Eric et Merle. Les questions nous taraudent au fil du roman, la peur s'empare de nous, et plus l'intrigue est forte, plus notre soif de savoir est grande.

Le gros point fort de l'histoire, sa clé, c'est le suspense. Plus les pages se tournent, plus les questions se cumulent, moins les réponses arrivent... J'ai beaucoup apprécié, adoré la retenue de l'auteur vis-à-vis des révélations. Très peu nombreuses, même à la fin, elles laissent vraiment place à l'imaginaire du lecteur tout en ne nous laissant pas sur notre fin. Malgré tout je pense que cette retenue pourra en gêner certains, car il est vrai que bien souvent l'auteur s'égare et n'assoiffe pas notre envie de connaître tout sur l'île mystérieuse. Personnellement, c'est une des premières fois qu'un livre me fait cet effet : je ne m'en suis absolument pas préoccupée, pas une seule seconde durant ma lecture !

Si le livre n'a pas été un coup de coeur, son univers, si. Et un gros. J'ai adoré être plongée dans l'histoire mystérieuse d'une île et son peuple, et d'ainsi suivre différents protagonistes dans leur quête de savoir. L'ambiance est oppressante, sombre, et quelquefois notre coeur balance entre l'envie de continuer pour avoir des réponses et de refermer l'ouvrage pour ne pas en savoir trop, pour ne pas se mettre en danger. Car oui, le lecteur est toujours en danger dans Sacrifice à la lune, comme tous les personnages qui gravitent dans cette merveille d'imagination...

La plume de l'auteur est fabuleuse. C'est elle le pillier du roman, c'est elle qui dirige le lecteur, telle une marionnette muette et désespérée. Marcus Sedgwick a un don, celui d'attirer le lecteur dans son monde, dans son piège, pour qu'il se délecte du spectacle de son imaginaire aux premières loges. Prenez-moi pour une folle, mais je n'avais jamais ressenti cela : j'ai eu l'impression, durant ma lecture, de ne plus être maîtresse de moi-même et de devoir suivre le fil obscur du roman à tout prix, sinon... sinon...
?

La fin était incoyablement magique. Les secrets de l'île sont presque tous gardés, nous en savons encore moins qu'avant la lecture du livre, mais nous sommes en transe devant le génie de Marcus Sedgwick. C'est dingue, tout de même : je ressors du roman, mon esprit est encore plus embrouillé qu'au début, l'auteur nous a mené durant tous le livre vers des pistes qui n'aboutissent pas, et pourtant, je me dis "Wha".

Bref, je crois que ce roman, c'est soit tout noir soit tout blanc. C'est tellement tordu, tellement irréel qu'on ne peut que soit le détester, soit l'adorer. Je le vénère, c'est certain, car il m'a fait vivre une aventure incroyable auprès de personnages aussi mystérieux que fabuleux. Marcus Sedgwick a un don, mais je pense que je vous l'ai déjà dit. Je ne me lasserai jamais de le redire, car cet ouvrage est juste Wha. Même si ce n'est pas de l'ordre du coup de coeur, car je pense que Sacrifice à la lune m'a touché dans une autre dimension, une dimension plus irréelle. Comme ce livre, en fait.
 
Livre emprunté.
 
19/20

11 commentaires:

  1. Oh il est dans ma PAL et ton avis me donne très envie de le sortir^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien ma chère Dune, sors le alors ^^

      Supprimer
  2. Il a l'air super ce livre!!! Je ne le connaissais pas!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut absolument que tu le lise ! :D

      Supprimer
  3. Très jolie commentaire, tu m'as vraiment donné envie de le lire ! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et j'espère que tu le liras, car il le vaut vraiment ^^

      Supprimer
  4. Haha, il a l'air un peu confus ce livre :P !! Mais à t'entendre, il a l'air bien finalement... et tu m'as donné envie de le lire pour mieux le comprendre !! (Ou être encore plus mélangée, reste à voir :P )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu beaucoup, d'où ma chronique :P Il est plus que bien, il est magnifique, surdimentionnel, magique ♥ J'espère que tu le liras, pour voir si toi aussi tu seras embrouillée :P

      Supprimer
  5. La couv' est très jolie et en même temps très simple, je trouve. J'espère que si je le lis, je ferais partie de la catégorie des gens qui adorent ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très vrai ^^ J'espère pour toi aussi, car faire partie de cette catégorie c'est faire partie de l'univers, du monde magique et mystérieux de l'auteur <3

      Supprimer
  6. Je ne connaissais pas du tout, tu donnes envie! Merci!

    RépondreSupprimer