jeudi 24 octobre 2013

Un amour de geek

Couverture Un amour de geekPrésentation du livre

Titre du livre : Un amour de geek
Auteur : Luc Blanvillain
Éditions : Le livre de poche Jeunesse (Plon)
Format : Poche
Nombre de pages : 209
Résumé

Thomas est un geek. Un quoi ? Un geek. C'est-à-dire un nolife qui fragge comme il respire, slappe les cheaters et bizute les noobs. Si vous n'y comprenez rien, c'est que vous êtes un pauvre parent, perdu dans la réalité. Mais si, comme Thomas, vous passez vos nuits devant l'écran à dégommer des crâs, à assiéger les donjons d'Azeroth, à diriger des guildes, vous savez ce que vivre veut dire. Dans son monde Haute Définition, Thomas échappe aux êtres désagréables qui grouillent " in real life " : les nazes du lycée, l'odieux Latreille, Mme Friol, la prof de français fan de gros bouquins bourrés de descriptions. II supporte même ses parents, leurs gratins bios et sa petite soeur Pauline. Alors ? Où est le problème ? Le problème, c'est Esther dont Thomas est bêtement tombé amoureux. Esther qui voltige sur le dos des chevaux, aime la lumière dans les arbres et rêve de vrais voyages. Esther qui déteste les ordinateurs et ne sortira avec lui que s'il cesse d'être un nolife et jure de ne plus s'approcher d'un écran. Thomas relèvera-t-il l'impossible défi ?

Mon avis
 
J'avais entendu bon nombre d'avis positifs sur ce roman, qui le décrivaient comme agréable et sympathique à lire . Je n'étais pas tellement emballée au premier abord à vrai dire, car j'avais lu la première page et j'avais remarqué l'omnisprésence du "langage geek". C'est en fait la présence de Luc Blanvillain au salon du livre du Mans qui m'aura convaincu de l'acheter, et de le lire... Au final, j'ai bien fait d'être allée voir l'auteur, car je ne regrette en (quasiment) rien ma lecture !

Je vais parler un peu de la première page, qui m'a tant appeurée au tout début de ma lecure. Kicker, campeur, team killer, frag, cheater... Vous connaissez, ça ?! Moi pas, et le seul terme que je reconnaissais dans cette marée de nouveaux mots était "geek". Bien partie, Marie X)
Au fur et à mesure que les pages se tournent, on remarque que ces mots-alliens sont remplacés par des mots "normaux", si l'on peut dire ça de cette manière. Donc pas de panique, le langage geek est en fait juste présent au début pour rappeler que Thomas, le héros, est accro aux jeux vidéos, et pour poser ainsi un cadre atypique et novateur pour une romance.

L'histoire s'annonce comme une petite histoire d'amour fraîche et sympathique, toute faite pour les vacances... C'est vrai en partie, mais j'ai envie de dire que ce n'est que la face visible de l'iceberg ! En fait, Un amour de geek parle des problèmes familiaux, des liens sociaux et familiaux, des questions amoureuses des adolescents, bref, beaucoup de questions problématiques sont abordées, avec une résolution toujours drôle et originale. Luc Blavillain amène bien souvent des éléments de réponse loufoques et déjantés, qui rendent le livre encore plus frais et agréable à lire !

Le récit en lui-même est très bien construit : on commence par une addicition aux jeux vidéos, pour passer par une histoire d'amour pleine de sacrifices et une vie familiale pas toujours facile, et pour terminer par... Vous verrez :) Les péripéties sont bien présentes, les rebondissements aussi, et l'ennui n'est pas permis ! Pas de longueurs, sauf peut-être au tout tout début, le temps d'installer l'histoire, un panelle de sujets abordés vaste et intéressant... On suit les histoires des personnages avec plaisir et délectation, et tout le long du roman, on attend avec impatience de savoir la suite. De plus, je salue l'originalité de Luc Blanvillain pour son scénario, absolument renversant ! Sur ce point-là, un presque tout bon !

Car oui, j'ai quelque chose qui m'a un peu déçue au niveau de l'histoire... Le fait que la globalité soit peut-être un peu survolée, que les divers éléments de l'histoire n'aillent pas assez loin. Bien sur, tout les éléments sont là pour faire de Un amour de geek une excellente romance, légère et agréable, mais peut-êre un peu trop fragile. Les diverses thématiques abordées sont toutes intéressantes, mais certaines manquaient de précision et d'aboutissement. Ce n'est pas tellement important, car c'est une romance, mais je pense que dans un livre un peu moins léger et plus sombre, ce point-là aurait été à remarquer.

J'ai aussi eu un seul petit problème au niveau de l'attachement aux personnages. Le roman étant plutôt court, il est assez difficile de s'y attacher, même si je pense qu'ils auraient pu être très intéressants à travailler. Certes, Un amour de geek n'est, au fond, pas totalement basé sur ça, mais j'aurais tout de même apprécié avoir un profil plus creusé, notamment au niveau de Esther, Thomas, et Pauline. Même s'il manquait cette partie de l'histoire et que j'ai été un brin déçue, j'ai tout bonnement adoré le personnage du père de Thomas. Musicien loufoque aux idées tordues, qui veut toujours bien faire (sans jamais faire bien), il m'a beaucoup fait rire. Ses soirées "jeux de société", son amour aveugle pour sa femme, sa proposition de "voyage"... Bref, ça a été mon personnage préféré !

La couverture est sympathique, et elle reflète bien le livre. Le titre est coloré, avec une police d'écriture moderne, les couleurs sont fraiches et agréables à la vue, le cable se transformant en coeur est très représentatif du roman... Je peux vous le dire, ça donne envie :)

Bref, un roman léger, agréable, et accessible, avec tout de même une dimension un peu plus grave, qui donne de l'originalité au livre tout en le rendant addictif. Nous sommes transportés au coeur des problèmes des Poupinel, pour notre plus grand bonheur j'ai envie de dire !
Livre en ma possession.

16/20


La petite dédicace de l'auteur, drôle et sympathique :)

10 commentaires:

  1. Réponses
    1. Ca ne m'étonne pas, c'est vraiment un livre sympa ^^

      Supprimer
  2. Je l'avais déjà repéré sur le blog de Mathilde et maintenant j'ai encore plus envie de le lire ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lis-le alors ;) En plus, il n'est pas très cher, comme il est sorti en poche ;)

      Supprimer
  3. La dédicace est super mignonne ^^

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ta chronique ! J'ai bien besoin de fraîcheur et de légèreté en ce moment alors je le met dans ma WL :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors si c'est vraiment ce que tu recherches, ce livre est pour toi !! :)

      Supprimer