lundi 23 septembre 2013

No et moi

Couverture No et moi
Présentation du livre

Titre du livre : No et moi
Auteur : Delphine de Vigan
Éditions : J.C Lattès
Format : Poche
Nombre de pages : 249

Résumé

Lou Bertignac a 13 ans, un QI de 160 et des questions plein la tête. Les yeux grand ouverts, elle observe les gens, collectionne les mots, se livre à des expériences domestiques et dévore les encyclopédies.
Enfant unique d’une famille en déséquilibre, entre une mère brisée et un père champion de la bonne humeur feinte, dans l’obscurité d’un appartement dont les rideaux restent tirés, Lou invente des théories pour apprivoiser le monde. A la gare d’Austerlitz, elle rencontre No, une jeune fille SDF à peine plus âgée qu’elle.
No, son visage fatigué, ses vêtements sales, son silence. No, privée d’amour, rebelle, sauvage.
No dont l’errance et la solitude questionnent le monde.
Des hommes et des femmes dorment dans la rue, font la queue pour un repas chaud, marchent pour ne pas mourir de froid. « Les choses sont ce qu’elles sont ». Voilà ce dont il faudrait se contenter pour expliquer la violence qui nous entoure. Ce qu’il faudrait admettre. Mais Lou voudrait que les choses soient autrement. Que la terre change de sens, que la réalité ressemble aux affiches du métro, que chacun trouve sa place. Alors elle décide de sauver No, de lui donner un toit, une famille, se lance dans une expérience de grande envergure menée contre le destin. Envers et contre tous.


Mon avis
 
Mathilde avait eu un coup de cœur pour No et moi, et me l'avait par la suite vivement recommandé. Je ne sais pas pourquoi, mais je ne lui ai jamais emprunté, alors que je voulais le lire... Quand je l'ai vu, il y a deux ou trois semaines, dans un vide grenier, je n'ai pas hésité : je l'ai acheté ! Au final, je ne m'attendais pas tellement à ça ; j'ai beaucoup apprécié ma lecture, et particulièrement la fin, mais, en même temps, je suis un peu déçue... Peut-être en attendais-je trop...

Au début, j'ai eu un mal fou à entrer dans l'histoire. Je l'avais commencé il y avait plus d'une semaine, avec des moments d'interruption et de désintéressement tellement c'était difficile. Je n'accrochais ni aux personnages, si au scénario, je trouvais ça long et répétitif, la plume ne me plaisait pas plus que ça. Et cette phase a duré au moins pendant les cent cinquante premières pages. C'était dur, long, je n'en pouvais plus.
Ce week-end, même si je n'avais pas tellement envie de lire, je me suis dit que ce serait tout de même bête de terminer ma semaine avec un livre de lu, et un autre d'abandonné... Je m'y suis donc remise, avec obligation de le terminer le dimanche soir. Et, une fois quelques dizaines de pages passées, je me suis mise à m'attacher à l'histoire, à son charme, son univers, et j'ai vraiment adoré. L'amère déception s'effaçant peu à peu au profit d'émouvants moments, j'ai vite terminé le livre, pour mon plus grand bonheur, mais sans coup de cœur.

Je pense que ce qui a provoqué la première phase de ma lecture a été les personnages. Je n'arrivais pas tellement à les cerner... No, jeune sans abri, impulsive, quelquefois moqueuse et ironique, qui va pourtant se lier d'amitié avec Lou Bertignac, adolescente surdouée et renfermée sur elle-même... Cette amitié était tellement irréaliste que je n'arrivais pas bien à la suivre. C'est avec l'arrivée de Lucas que tout s'est arrangé. Lucas, ce personnage doux, tendre, rebelle, mais aussi tellement touchant... Si je n'ai pas eu de coup de cœur pour le livre, pour lui j'en ai eu un, et un gros. A partir de ce moment-là, j'ai trouvé Lou très attachante ; en revanche je suis un peu restée sur ma première impression en ce qui concerne No, trop instable pour être touchante je trouve. Son histoire ne m'a pas bouleversée comme elle en a bouleversé beaucoup, j'éprouvais même quelquefois de la répulsion pour elle, même si pour la plupart du temps la neutralité l'emportait.

Pour ce qui est de la plume de l'auteure, c'était fluide et agréable. En revanche, je n'y ai pas trouvé tout ce que j'aurais aimé y découvrir, comme des émotions par exemple... Il était bien sympathique de lire son roman, mais j'ai franchement trouvé qu'il manquait des larmes, des rires, enfin, quelque chose en plus, qui m'aurait vraiment touchée...

... Sauf à la fin, où là, chapeau, j'ai ris et pleuré à la fois ! Enfin, plutôt j'ai souris et été triste, mais ce sont les deux émotions que j'ai très fortement ressenties. Le final était vraiment magnifique, une très belle leçon de vie, une morale sublime, qui donne les larmes aux yeux... Je crois que c'est le moment du roman que j'ai le plus apprécié, et tant mieux, car je pars sur une excellente impression, avec des paillettes dans les yeux.

Vraiment, ce qui est très beau dans No et moi, c'est le fait que Lou se rende compte qu'elle n'est pas seule dans sa vie, qu'elle n'est pas la plus malheureuse, et qu'elle se donne corps et âme dans sa mission : sauver No. C'est juste magique de la voir se débattre pour une cause presque perdue, de voir que, même si autour d'elle le soutien n'est pas présent sur la durée, elle résiste et garde espoir. La morale est franchement sublime, et j'ai même envie de dire que, rien que pour cette leçon de vie, il faut lire No et moi.


Bref, ce roman, vous l'aurez compris, n'aura peut-être pas comblé toutes mes espérances, mais j'en sors avec une chose en tête : sa sublime morale. Et c'est ce qui est le plus important, ce que Delphine de Vigan a fait et défendu dans son roman. D'ailleurs, bravo à elle, car c'est juste exceptionnel en littérature de défendre les sans abri comme elle l'a fait, en donnant pour exemple une belle histoire d'amitié.

17/20

Livre en ma possession.

11 commentaires:

  1. Taguée :)
    http://leslecturesdananas.blogspot.fr/2013/09/taguee-par-marie.html

    RépondreSupprimer
  2. J'ai adoré ce petit roman ! C'est touchant, tout plein d'émotion, et j'ai beaucoup apprécié la plume de l'auteure qui se met très bien dans la tête d'une ado de 13 ans selon moi (ou alors c'est juste parce que moi j'étais un peu pareil à 13 ans que ça me parle énormément ^^).
    Un bon livre ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien aimé moi aussi :) Par contre je ne me sentais pas exactement comme ça à treize ans, enfin j'avais l'impression d'être plus mature... Mais peut-être que j'ai juste oublié, deux ans après X)
      Un bon livre, oui :)

      Supprimer
  3. Au fait, j'ai vu le film, il est pas mal mais sans plus :P
    Et ma mère a totalement adoré No et moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, d'accord :P
      Ah oui, elle l'a lu ?! ^^

      Supprimer
  4. Ah ben, en fin de compte, il est là ton avis ^^
    Bon, tu as quand même aimé au final (tu m'as fait peur lol). La fin est magnifique. Un joli bouquet final ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui lol :P
      J'ai bien aimé oui, mais j'ai du te faire peur vu que j'ai dit que ça m'avait tout de même un peu déçue ^^ C'est vrai qu'elle est superbe, je ne m'y attendais vraiment pas :O

      Supprimer
  5. J'ai vu le film, mais je l'ai moyennement aimé ^^ Par contre, tu me donnes envie de lire le livre maintenant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, mince... :( Lis-le, il en vaut la peine !! :D

      Supprimer
  6. J'ai adoré le film, et j'ai adoré le film. C'est vraiment une histoire unique en son genre ! :)

    RépondreSupprimer