samedi 10 août 2013

Animale - Tome 1 : La malédiction de Boucle d'or

Présentation du livre

Série : Animale
Titre du livre : La malédiction de Boucle d'or
Tome : 1
Auteur : Victor Dixen
Éditions : Gallimard Jeunesse
Format : Grand format
Nombre de pages : 437
 
Résumé

Et si le conte le plus innocent dissimulait l'histoire d'amour la plus terrifiante ?

1832. Blonde, dix-sept ans, orpheline, vit depuis toujours dans un couvent, entourée de mystères. Pourquoi les soeurs l'obligent-elles à couvrir ses cheveux d'or et à cacher sa beauté troublante derrière des lunettes noires ? Qui sont ses parents et que leur est-il arrivé ? Quelle est la cause de ses évanouissements fréquents ?
Blonde est différente et rêve de se mettre en quête de vérité. Alors qu'elle s'enfuit du couvent pour remonter le fil du passé, elle se découvre un côté obscure, une part animale : il y a au coeur de son histoire un terrible secret.

 
Mon avis
 
Pour commencer, deux grands "merci". L'un va à Gallimard Jeunesse, qui m'a choisie pour faire partie de la promo 2013 de chroniqueurs. L'autre, à Victor Dixen, pour avoir imaginé et écrit ce roman sensationnel. Merci.

Quand j'ai reçu ce roman dans ma boîte aux lettres, j'étais toute excitée. Une belle lettre avec un mot de l'auteur, un livre, qui plus est est une épreuve non corrigée, et surtout une date de sortie. Le 22 août. Ce qui veut dire qu'on a reçu le roman quasiment deux mois à l'avance. Tout cela m'a énormément plu, et, dans mon enthousiasme débordant, j'ai complètement oublié de lire le prélude...
Je ne m'en suis rendue compte qu'en cours de route, en plein dans ma lecture, en camping sans Internet. Je me suis dit qu'il fallait peut-être que j'arrête ma lecture, mais...
Impossible.
J'étais comme hypnotisée, droguée, et mes mains ne pouvaient plus lâcher les 437 pages que comptent Animale. Au final, j'ai terminé le livre sans même m'en rendre compte, sans avoir lu le prélude, sans m'être occupée de toute forme de vie extérieure à moi. J'ai terminé ce roman non pas seulement avec un énorme coup de cœur, mais aussi un coup de foudre, de tonnerre qui a grondé en moi pendant toute ma découverte. Alors tant pis pour le prélude, je le lirai plus tard. Ce qui importe maintenant, c'est... Animale.

L'histoire était originale, innovante, sensationnelle, émouvante, alléchante, intrigante, terrifiante, dangereuse, sombre, rebelle. Un peu de tout, en somme. Et ce tout nous transporte dans un univers que jamais on aurait pu imaginer, un univers maudit dans le passé, au temps de Napoléon. J'ai été totalement transportée par ma lecture, je ne m'en remets pas. On a toujours envie d'en savoir plus sur la malédiction et de trouver à tout prix le remède. La base de Boucle d'or était intéressante car elle a évolué complètement différemment pour devenir autre chose, quelque chose de sombre et magique. Toujours, j'ai été immergée, plongée, téléportée dans le l'univers de Blonde, et forcément ma lecture a été conduite par les multiples moments d'action présents dans le roman, qui nous donnent l'impression de suivre mille et une histoires différents à la fois. Vivre le moment présent est la phrase-clé de ce livre, car on est toujours, toujours, toujours aux côtés de Blonde et de ses secrets, toujours en cavale, en train de monter à cheval ou de fuir immanquablement les gens qui nous veulent du mal. On ressort d'Animale chamboulé, le cerveau encore brumeux de notre aventure trépidante au cœur des contes et légendes.

J'ai juste une chose à déplorer : j'ai trouvé un peu légère l'apparition de Gabrielle et Sven, qui sont pourtant des protagonistes décisifs et importants dans l'histoire. Certes essentielle, leur histoire m'a laissée de marbre, de part le fait qu'elle n'ait pas été assez creusée, pas assez poussée. J'aurais aimé en savoir plus sur eux, et j'aurais ainsi pu m'attacher plus facilement à ce couple tumultueux.

Les trois parties qui composent le récit apportent le renouvellement de points de vue, ce que je trouve palpitant et surtout très intéressant. Cela apporte vraiment une distinction, ce qui fait qu'Animale tire son épingle du jeu, et que ce roman soit aussi puissant. J'ai beaucoup aimé me mettre dans la peau de Blonde, cela m'a permis de me sentir très proche d'elle, un peu comme une sœur, une amie, ou une alter ego. Aussi, ces renouvellements de points de vue apportent une autre originalité : celle de changer de personne. Ceci est très inhabituel, et ce n'est pas tout les jours que nous pouvons naviguer entre la première et la troisième personne, entre le "je" et le "il".

Victor Dixen nous transporte dans son monde, et c'est bercé par sa plume enchanteresse que nous découvrons les personnages, tous aussi bouleversants les uns que les autres. Mon coup de foudre va droit à Gaspard, l'apprenti sculpteur. Charmant, attentionné, inquiet, un peu sombre parfois, il nous touche droit au cœur et mous émeut tellement qu'on en sortirais des boîtes entières de mouchoir. Sa façon d'accepter les gens comme ils sont était belle, magnifique... On ne s'attache pas à lui, on l'admire profondément, je pense. Sa fiancé, Blonde, qui est en fait l'héroïne de l'histoire, m'a énormément plu aussi, et je dirai que c'est à elle qu'on peut le mieux s'identifier. Un peu contrainte de se rebeller, elle est avant tout curieuse et intrépide. Les aventures ne lui font pas peur, et c'est avec délectation qu'on la suit dans sa quête de la vérité.

Je pense que c'est la fin qui a achevé de me convaincre. Quelques mots, simples, poétiques, beaux. Quelque mots touchants, délicats, planant. Quelques mots bouleversants, et surtout quelques mots qui annoncent une suite des plus formidables.

La plume de Victor Dixen, toujours en mouvement, m'a fait tomber à la renverse. Je ne croyais pas trouver un jour un auteur écrivant si magnifiquement bien, avec élégance, mystère, et rébellion. Chacune de ses phrases, chacun de ses mot m'a fait vibrer en profondeur, un peu comme le grésillement d'une basse, une nuance à la fois chaude et bouleversante. Durant toute notre lecture nous sommes transportés dans la dimension la plus profonde de l'histoire, grâce à ce style, cette plume inqualifiable, si ce n'est que d'enchanteur.

Au fond, une véritable morale se cache dans Animale. Accepte l'autre comme il est. Et c'est le personnage de Gaspard qui apporte cette belle phrase, de part ses gestes et son acceptation de la malédiction, de part son amour irréductible et sa douceur sans faille. Il nous fait comprendre qu'accepter l'autre, à l'heure où il est faible et démuni, est indispensable, autant pour nous que pour lui.

Bref, un roman bouleversant, un coup de cœur immense que je ne pensais pas avoir en voyant ce roman. Une perle se cache sous ce nom, Animale, une perle à dévorer dès le 22 août en librairie. Lisez-le, foncez, sautez dessus. Vous ne le regretterez pas.

Encore merci à Gallimard Jeunesse et Victor Dixen pour ce roman. Mille merci.

20/20 

Livre en ma possession.

18 commentaires:

  1. Ne lis pas le prélude, il est nul et gâche tout x)
    Sérieux je l'ai lu avant, et ça m'a carrément refroidi pour Animale. Heureusement le roman est brillant donc je suis arrivée au coup de coeur, mais sans qu'il soit immense, ce qui aurait pu l'être sans prélude.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors je vais passer mon chemin définitivement ^^

      Supprimer
  2. Le prélude est loin d'être utile si ça peut te rassurer. Ça apporte seulement quelques approfondissement, quelques détails - qui sont loin d'être nécessaire.

    Je suis d'accord avec toi sur toute ta chronique hormis concernant la romance entre Gabrielle et Sven: elle m'a beaucoup touchée. En revanche, comme toi, je l'ai trouvée pas assez approfondie, et c'est dommage.
    J'accepterai volontiers un petit spin off relatant leur histoire.

    xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, vu que deux personnes me disent ça, je pense que je ne vais pas le lire, si ce n'est pas nécessaire. Merci :)
      Elle était belle mais manquait d'approfondissement, ce qui m'a empêchée de l'aimer autant que je l'aurais voulu... C'est un peu dommage je trouve, surtout que c'était dans ce premier tome où il fallait bien appuyer dessus. C'est la seule chose qui m'a déçue, ou presque. Et c''est vrai qu'une nouvelle, un écrit disponible sur le site de l'auteur, ou même un roman ayant pour sujet eux deux serait vraiment appréciable ! ;)

      Marie

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Je pense aussi ^^ Mais c'est bien, c'est notre premier roman envoyé par Gallimard et on peut voir la qualité de leurs publications. Je trouve excellent que tout le monde l'apprécie :)

      Supprimer
  4. Ouah! j'ai trop envie de le lire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Achète le dès sa sortie, tu ne le regretteras pas ;)

      Supprimer
  5. Je n'ai pas lu ton avis en entier car je suis plongée dans le roman mais je peux déjà dire que moi aussi je l'aime beaucoup beaucoup ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On l'aime tous, c'est ça qui est génial ^^ J'irai voir ton avis !!

      Supprimer
  6. J'adore cet auteur. Je compte découvrir celui-ci, qui récolte de nombreux avis positifs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne le connaissais pas avant, enfin que de nom, mais maintenant je dois dire que ça donne envie ;) Lis celui-ci, il est absolument fantastique !

      Supprimer
  7. j'ai très envie de le lire !! ♥

    RépondreSupprimer
  8. Par contre, j'ai commencé à lire le prélude, et j'ai trouvé ça un peu nul.
    16 euros, c'est le prix du livre, ça vaut le coup de l'acheté ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beaucoup disent que le prélude est mauvais par rapport à la qualité du roman.
      Et 16 euros, ce n'est rien comparé à ce roman fabuleux :D Il vaut franchement le coup d'être acheté en tout cas !

      Supprimer