vendredi 26 juillet 2013

Pretties - Tome 2

Présentation du livre

Titre du livre : Pretties
Tome : 2
Auteur : Scott Westerfeld
Éditions : Pocket Jeunesse
Format : Grand format
Nombre de pages : 385
 
Résumé
 
Tally est enfin devenue une sublime Pretty. Elle a de grands yeux pailletés, un visage et un corps parfaits ; tout le monde l'apprécie, et son petit copain est craquant. Ses rêves les plus fous sont devenus réalités. Mais au cœur de cette vie de fête, de luxe high-tech et de liberté, perce un sentiment de malaise : quelque chose ne va pas, quelque chose d'important. Un jour, Tally reçoit un message, écrit de sa propre main lorsqu'elle était Ugly... A mesure qu'elle le lit, les souvenirs reviennent : sous la beauté parfaite et le bonheur absolu des Pretties se cache une effroyable vérité. Désormais pour Tally un choix cruel s'impose: oublier à tout prix cette vérité ou fuir la cité pour sauver sa peau.
 
Mon avis
 
Avec un coup de cœur pour le premier tome de cette série, je m'attendais à encore mieux pour le deuxième opus... Et bah non. Vingt mille lieues en-dessous de Uglies, Pretties est une vraie déception, qui me pousse à douter de si je vais continuer la série ou pas.

Je préfère prévenir tout de suite : dans cette chronique, de GROS SPOILERS sur le premier tome. Alors, si vous êtes avides de surprises... Abstenez-vous :)

L'histoire était très plan plan par rapport au premier tome. Pas vraiment de recherche, Tally est désormais Pretties, ne pense plus qu'à devenir soit disant "intense" avec son nouveau petit copain Zane, et à se faire intégrer dans une bande huppée de la ville, les Crims. Je me suis ennuyée pendant toutes les deuxièmes parties, attendant le moment où Tally se rendrait compte que, dans la vie, tout n'était pas aussi rose bonbon que le disent les Specials... La troisième partie était mieux, on retrouvait la vie dans la nature, les dangers, l'adrénaline, les Fumants, aussi. Mais toujours cette perte d'intensité de l'histoire, qui traine, qui devient barbante, et une amère déception de ne pas retrouver les mêmes sensations que dans Uglies...

Pour ce qui est des personnages, je n'ai pas retrouvé la Tally que je connaissais. Normal, me direz-vous, puisqu'elle a viré Pretties dans ce tome. Mais c'était vraiment trop gênant de ne pas retrouver la même qu'on a quitté, un pari risqué pour l'auteur qui n'a pas payé chez moi. Zane, un Crims qui devient rapidement son ami, m'a paru trop proche de David, mais juste une fade copie de celui pour qui j'ai eu un coup de cœur dans le premier tome. Il m'a fortement déplu, notamment pour son influence qu'il a sur le choix de Tally à la fin du livre. Et David... Il a perdu toute sa saveur. Sa mère l'entraine dans ses décisions, opinions, et choix, et je n'ai pas aimé du tout ce côté "filfils à sa môman". Au final, dans ce tome, les personnages changent sans évoluer, pour moins bien qu'ils n'ont été. Une grosse déception sur ce point.

Aussi, il y a un point qui m'a vraiment exaspéré : l'utilisation d'un même vocabulaire par Zane et Tally, et notamment de deux mots, "intense" et "foireux". Je n'ai pas supporté cet mono utilisation d'un même terme pendant tout un roman. Cela devenait carrément ridicule, à la fin, et ainsi les personnages perdaient toute leur crédibilité du premier tome.

La fin m'a donné envie d'en savoir plus, car elle se termine toujours par une phrase choc, brutale au possible, mais je me demande quand même si ça vaut le coup de continuer la série. Sincèrement, je pense lire le troisième tome, mais si ça continue de cette manière, l'aventure Uglies s'arrêtera là pour moi.

La plume est restée la même, excellente, fluide, recherchée, inhabituelle. Mais  je n'ai plus trouvé d'utilité à l'emploi de la troisième personne qui m'avait tant séduite dans Uglies. Pourquoi ne pas avoir joué sur cette originalité pour faire une alternance de points de vue, entre Tally et David par exemple ? Cela aurait été judicieux en plus de relever un peu le roman.

Bref, vous l'aurez compris, ce deuxième tome a été une énorme déception pour moi. Pire qu'énorme, horrible de voir comment une série peut changer à ce point en l'espace d'un tome. La troisième partie a un peu sauvé la mise, mais, je l'avoue, la plupart du temps, je me suis fait chier comme un rat mort beaucoup ennuyée.

14/20 

Livre emprunté.

Pourquoi une chronique du tome 2 avant celle du tome 1 ?

Tout simplement parce que je lis le premier tome pour une LC, et que je ne dois publier ma chronique que le 16 août :)

6 commentaires:

  1. N'hésite pas à le faire le tag ;)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai lu cette saga il y a tellement de temps que je m'en souviens à peine :( Mais dans l'ensemble j'avais bien aimé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah... En tout cas le premier tome vaut le coup d'être lu, mais le deuxième... C'est autre chose. Le troisième tome m'attend à la médiathèque, je le lirai donc certainement, mais je suis cruellement déçue...

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Espérons alors que le tome 3 me plaise plus...

      Supprimer