mercredi 5 juin 2013

Desolation road

Présentation du livre

Titre du livre : Desolation road
Auteur : Jérôme Noirez
Éditions : Courants Noirs
Nombre de pages : 188

Résumé

CALIFORNIE, 1930.

Dans le quartier des femmes de la prison de San Quentin, une jeune fille de dix-sept ans attend le jour de son exécution. Elle s’appelle June, a une bouille d’ange, parle avec maladresse et timidité.
Elle raconte ce qui l’a menée là, sur la Desolation road, la route de la désolation qu'on emprunte un jour et qu'on ne peut plus jamais quitter : une passion absolue, déchirante pour un garçon nommé David, une histoire d’amour ponctuée par le vol, le kidnapping et le meurtre à travers la Californie de la Grande Dépression, en compagnie des parias, des criminels et des fantômes.
Quand le journaliste venu l’interviewer demande à June ce qu’est l’amour à ses yeux,
elle répond : « De la poussière et des étoiles, monsieur. » Le long de la Desolation road, il n’y a rien d’autre à contempler.


Mon avis

En janvier, il nous a été demandé de faire un stage, au collège. J'ai comme par hasard choisi d'aller dans une librairie, où j'ai repéré ce petit roman. Il m'intriguait vraiment, avec sa couverture sombre et son thème atypique. Alors, quand je l'ai vu dans ma médiathèque habituelle, je l'ai tout de suite emprunté ! Et je peux dire que j'ai vraiment eu raison, car ça a frôlé le coup de cœur...

Ce qui m'a tout d'abord beaucoup plu, c'est l'ambiance du roman. Sombre, stressante, oppressante. Nous sommes dans une prison pour condamnés à mort, dans les années 30. Un journaliste, Gayle, rencontre June, jeune fille qui attend le jour de son exécution, pour lui poser quelques questions. S'ensuit alors le récit de la vie de la condamnée, entrecoupé de passages où c'est Gayle qui lui pose des questions.
Ce que j'ai préféré a de loin été le récit de la vie de June. Ce qu'il l'a amenée au crime. Pourquoi, comment. C'était poignant, bouleversant, déroutant. Triste, aussi. Une histoire d'amour comme je n'en avais jamais lu auparavant, où les deux protagonistes se vouaient un amour immense, et étaient donc liés, jusqu'à la mort.

Les personnages sortaient vraiment de l'ordinaire, et c'est pour cela que j'ai eu un gros coup de cœur pour chacun d'entre eux. J'ai réussi à m'attacher énormément à deux criminels, ce qui est chose presque impossible, je trouve. June, jeune fille à l'apparence fragile, s'est révélée être forte, courageuse, et a pris les choses en main quand plus rien n'allait. Elle attend la mort comme une délivrance, avec crainte et impatience. David, son homme, son âme sœur, m'a plu autant qu'elle. Jeune homme sûr et solide, il tombe dans le crime sans le vouloir, et y emmène son double, sans le vouloir non plus.
Ces deux personnages étaient vraiment humains, et c'est notamment ce qui m'a plu. Il ne s'agissait pas d'affreuses caricatures de criminels comme on en voit souvent dans les romans, mais d'un homme et une femme, tout simplement. J'ai ressenti plus que de la pitié et de la compassion pour eux, de la sympathie.

La plume de l'auteur était aussi belle que déroutante. Il y avait un quelque chose qui en émanait, un je ne sais quoi qui m'a profondément bouleversée. Il a su dépeindre avec justesse les portraits de deux êtres humains condamnés, leur vie, leurs envies, aussi. Je pense ne jamais avoir eu l'occasion de rencontrer une plume aussi juste et poignante. Pour moi, l'auteur, dans son roman, montre qu'il a tout compris de la vie, de son utilité, de sa valeur, aussi.

Bref... Lisez ce roman, c'est tout ce que je peux vous conseiller de faire. Lisez-le, lisez-le, lisez-le. Bouleversant, déroutant, poignant, il changera la vision que vous avez de la vie, tout comme il a changé la mienne. Vraiment.

19/20

Livre emprunté.

8 commentaires:

  1. Super chronique ! Le livre a l'air vraiment bien et j'avoue que tu me donnes envie de le lire (:.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ^^ Il est bouleversant, et je te conseille vraiment de le lire, si tu en as l'occasion :)

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Effectivement, je ne crois pas qu'il soit vraiment connu... Mais c'est un roman si bouleversant qu'on ne peut, qu'on ne doit pas passer à côté :)

      Supprimer
  3. Je ne connais pas du tout mais ta chronique me donne très envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne connaît pas une très grande notoriété, c'est vrai :) Et pourtant, il mériterait vraiment d'être lu (et aimé !) par tous.

      Supprimer
  4. J'avais déjà lu un avis très positif dessus mais il y a très longtemps ! Il m'était sorti de la tête mais cette fois, je prends bien note =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C’est vraiment un beau roman, qu'il faut lire :)

      Supprimer