vendredi 26 avril 2013

Le temps contre nous - Tome 1

Présentation du livre

Titre du livre : Le temps contre nous
Auteur : Tamara Ireland Stone
Éditions : La Martinière Jeunesse
Format : Grand format
Nombre de pages : 434

Résumé

Il ne se passe pas grand-chose dans la petite ville d'Evanston. Alors, quand Bennett intègre son lycée, Anna Greene est aussitôt sous le charme. Mais Bennett est solitaire et mystérieux, et, s'il semble l'apprécier, il garde ses distances. Car il possède un secret. Un secret incroyable qui lui interdit d'aimer Anna. Ou du moins le croit-il. Car l'amour, parfois, peut déplacer des montagnes !

Anna et Bennett réussiront-ils l'impossible en s'aimant... pour toujours ? Et à vaincre l'implacable logique du temps ?

Mon avis

Je n'avais pas du tout entendu parler de ce roman avant qu'on ne me propose de le lire, et je peux dire que je n'aurais pas loupé de phénomène si Le temps contre nous m'était resté inconnu. J'ai passé un bon moment avec ce livre, mais il y avait malheureusement beaucoup de points qui m'ont déçue, et trop peu de bons éléments pour faire contrepoids.

Bennett, fraîchement arrivé au lycée d'Anna, est un garçon solitaire et mystérieux. Quand Anna se rapproche de lui jusqu'à devenir sa petite amie, elle découvre les secrets qui le hantent chaque jour. Ces secrets pourraient aussi être la cause d'une séparation entre eux deux, car, malheureusement, on ne peut pas se jouer du temps...

Ce qu'il manquait aussi à l'histoire était un enjeu grave pour apporter des émotions, de l'action, de la tension. En effet, à certains moments, l'histoire aurait pu être émouvante, mais malheureusement, faute de véritable enjeu, les émotions sont passées à la trappe. 
En fait, je pense qu'il y avait une vie et une séparation en jeu, mais que l'auteur n'a pas su donner assez d'importance à ces deux éléments. 
Par exemple, la soeur de Bennett, élément pourtant clé dans l'histoire, n'est évoquée que brièvement, deux ou trois fois dans le roman... Ne perdons pas de vue que c'est tout de même la quête principale de son frère !!! Au passage, ce dernier est censé la retrouver à tout prix, et on le retrouve les trois quarts du temps dans les bras d'Anna...
Au final, l'histoire d'amour prend la première place dans le roman, jusqu'au point de ne laisser aucun espace aux enjeux, et donc au suspense que j'aurais aimé trouver.

J'ai trouvé le secret de Bennett trop fouillis, brouillon, un peu comme si l'auteur avait pris plusieurs éléments et les avait jeté sur le papier, sans se soucier de la cohérence des mots et des éléments temporels. Ce n'était pas vraiment gênant, mais j'ai trouvé que ça faisait un peu inachevé à certains moments.

Je n'ai pas ressenti grand chose pour les personnages. Comme quoi, dans un roman, tout est lié : les émotions manquent, et de ce fait on ne peut pas apprécié les personnages à leurs juste valeur. Je pense avoir tout de même préféré Justin, disquaire passionné, drôle, et émouvant.

Je trouve que, outre le don inhabituel de Bennett, Le temps contre nous nous offre une histoire d'amour classique, avec des personnages classiques et une intrigue classique. L'innovation aurait du être plus dans la relation amoureuse, faute d'élément fantastique qui tient vraiment la route.

Je vais tout de même souligner que la fin est excellente, poétique, romantique, et qu'elle conclut bien une romance de ce type. J'ai vraiment adoré la manière dont elle s'est déroulée, et dont l'héroïne a finalement pris son destin en main. Cela montrait bien qu'en faisant des sacrifices, on avait ce que l'on désirait, et posait ainsi une belle morale pour Le temps contre nous.

Le style de l'auteur était agréable, fluide, mais peu innovant. Tamara Ireland Stone n'a pas pris de risque, autant dans sa plume que dans son histoire. Ça faisait très, trop littérature jeunesse, et pourtant tout dans la couverture et le résumé nous donnent les éléments d'un roman YA (Young Adult). 

Juste un dernier petit mot sur le titre, que je trouve vraiment bien trouvé. A lui seul, il peut faire office de résumé. En revanche, petit problème sur la couverture, que je trouve certes très esthétique, mais peu représentative du roman.

Bref, une romance agréable à lire, mais qui souffre malheureusement de grosses carences qu'il est impossible d'ignorer.

14/20

Livre emprunté.

Couverture de Le temps contre nous, Tome 2 : Time After Time Le tome 2, Time after Time, sort aux Etats-Unis le 8 octobre 2013...

7 commentaires:

  1. Dommage que tu aies été déçue autant par certains points ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je trouve aussi... Mais ça reste un roman agréable à lire, j'ai passé un bon moment !

      Supprimer
    2. Je vais attendre de lire d'autres avis avant de me pencher dessus.
      En plus, encore une série... on ne sait plus où donner de la tête x)

      Supprimer
  2. Je suis tout à fait d'accord avec toi pour la soeur de Benett, je pensais que ça allait être plus développé...mais non. L'histoire d'amour prend la première place mais je dois t'avouer que j'adore les histoires d'amour donc ça ne m'a pas gêné...:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'était vraiment survolé. Après ça dépend certainement des gens, moi j'adore aussi les histoire d'amour, mais là... Au détriment du fantastique, ça ne passe pas !

      Supprimer
  3. C'est dommage, je trouve la couverture magnifique et le résumé alléchant *_*

    RépondreSupprimer