mercredi 3 avril 2013

Comment (bien) gérer sa love story - Tome 2

Présentation du livre

Titre du livre : Comment (bien) gérer sa love story
Auteur : Anne Percin
Éditions : Le Rouergue
Format : Grand format
Nombre de pages : 246

Résumé

Après l'été délirant qu'il vient de vivre dans Comment (bien) rater ses vacances, Maxime à tout ce qu'il faut pour passer une année géniale : une petite copine, un smartphone, une guitare...
Tout, oui. Mais... l'amour, comme chacun sait, c'est un truc complètement irrationnel. Y'a plein d'effets indésirables...

Mon avis

Ayant passé un bon moment avec le premier tome, Comment (bien) rater ses vacances, je me suis dit que, peut être, j'allais lire cette suite. L'avis de mon amie bloggeuse Mathilde a achevé de me convaincre. J'ai au final passé de très bons moments avec Maxime, sa guitare, et sa petite amie. J'ai même préféré ce deuxième tome au premier !

Dans Comment (bien) gérer sa love story, nous sommes plongés dans deux histoires différentes : la relation amoureuse entre Maxime, le héros, et Natacha, une étudiante en psychologie, et la relation musicale qu'entretient Max avec sa Fender Telecaster (une guitare, je précise ^^). J'ai beaucoup aimé ces deux éléments, on ne s'ennuyait pas, il y avait toujours quelque chose de différent à découvrir. 

J'ai adoré la montée en puissance de la guitare et de la musique dans ce tome (étant moi-même musicienne, cela ne pouvait que me plaire !). Ici, Maxime se projette dans son avenir... Science Po, ou star du rock ? Il est face à un (petit) dilemme, doit faire des choix, et en même temps gérer sa relation avec Natacha, ce qui n'est pas de tout repos.

D'ailleurs, maintenant que j'y suis, parlons un peu de cette relation amoureuse. Notre cher Maxime est totalement envouté par la belle Natacha, qui le lui rend bien ! Nous sommes au cœur de querelles d'amoureux, à cause de jalousies ou de malentendus. Mathilde avait trouvé ces disputes un peu énervantes ; moi, j'ai trouvé ça excellent de suivre la vie d'un jeune couple !

Maxime m'a beaucoup plu. Je n'ai pas gardé souvenir de cet attachement pour ce personnage plein d'humour, et un peu gaffeur. J'ai vraiment adoré sa manière d'être, ses bêtises, sa passion pour la musique... C'est vraiment un garçon en or, drôle, à découvrir !

J'ai aussi bien aimé le style de l'auteur, frais, léger, agréable. Anne Percin a réussi à se mettre dans la peau de Maxime, si bien qu'on croirait presque que c'est son héros qui parle, en vrai ! Les petites annotations en bas de page m'ont bien fait rire, et elles ne parasitaient pas la lecture comme dans certains ouvrages.

Je pense que cela dépend des goûts de chacun, mais j'ai beaucoup aimé les références musicales qu'on peut trouver dans ce roman. Jimi Hendrix, Eric Clapton, Police, Sly and the family stone... J'ai découvert de bons morceaux, que je réécouterai certainement ! Sous ma chronique, quelques titres que j'ai aimé, allez voir si vous êtes curieux (ce que j'espère que vous êtes, d'ailleurs ^^).

Bref, une (très) bonne saison deux, avec de (très) bonnes références ! A lire !

16/20

Livre emprunté.

Comme promis, quelques morceaux... ;) 

Police, Can't stand losing you :



Jimi Hendrix, Purple Haze :




Eric Clapton, Layla :




Sly and the family stone, à Woodstock :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire