samedi 23 mars 2013

Zouck

Présentation du livre

Titre du livre : Zouck
Auteur : Pierre Bottero
Éditions : Flammarion
Format : Poche
Nombre de pages : 153

Résumé

"La musique était une onde qui me portait. Toujours plus haut. Je me sentais légère, presque éthérée. J'avais la sensation que mes gestes pouvaient s'affiner jusqu'à devenir parfaits."
Anouck, dite Zouck, a une passion : La danse. Qu'elle partage avec sa meilleure amie, Maiwenn. Jusqu'au jour où elles s'éloignent l'une de l'autre. Zouck, obsédée par l'idée de perdre quelques kilos superflus, se coupe du monde. De son côté, Maiwenn, follement amoureuse, devient de plus en plus distante...

Mon avis

Ce livre, je l'avais repéré sur le blog de mon amie Mathilde, Ma malle aux livres. Quand j'ai vu qu'il parlait de danse et de problèmes d'adolescents, je n'ai pas hésité à l'emprunter, car j'adore danser, et les romans dans le genre me plaisent bien en général. De part sa taille, je n'avais rien à perdre ni à gagner, donc je me suis laissée tenter... 
J'ai bien aimé, mais sans plus. Il manquait peut être le fameux "truc en plus", qui fait d'un roman une merveille...

Anouck, dite Zouck, a une passion dévorante : la danse. Dans ce milieu, les jeunes étoiles sont grandes et maigres, ce qu'elle n'est pas. De taille et de poids normaux, elle se met en tête qu'elle n'arrivera jamais à percer dans la danse si elle ne perd pas quelques kilos. Cela commence par un, deux, puis, vite emportée par le tourbillon du régime, elle commence à mettre sa vie en danger... Et à peut être même devenir anorexique.

Zouck était une jeune fille attachante. L'auteur, Pierre Bottero, a parfaitement su retranscrire ses pensées et tourments, à se glisser au plus profond d'elle... Je me suis vraiment sentie proche d'elle, de son sentiment de légèreté quand elle danse, et, par la suite, de ses problèmes. J'ai aimé l'accompagner sur la longue route de sa descente aux enfers.

J'ai par contre trouvé que l'auteur n'a pas su me transporter, me donner des émotions. C'était une des grosses carences de ce roman, car je suis restée de marbre devant les difficultés des personnages... Je suis déçue sur ce point-là.

Pour approfondir un peu l'histoire, je pense qu'il aurait été préférable de lui ajouter une bonne cinquantaine de pages en plus. Là, c'est un peu court, ça se lit en moins d'une heure, et on a pas vraiment le temps de vivre intensément le roman. C'est vraiment dommage, car Zouck aurait pu être un roman... bouleversant.

La danse était présente, mais pas dans son côté technique. J'aurais aimé en savoir un peu plus... Certes, le roman n'était pas principalement basé sur ça, mais quelques termes relatifs à la danse n'auraient pas été de trop.

Bref, un roman qui souffre de quelques carences, trop court, mais que je recommande, car il fait passer un message à suivre : restez comme vous êtes.

15/20

Livre emprunté.

2 commentaires:

  1. J'ai bien aimé ce livre, mais malheureusement un peu trop court :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord, il manquait vraiment cinquante, voire cent pages pour arriver à un résultat final vraiment développé. Mais sinon, j'ai bien aimé :)

      Supprimer