vendredi 22 mars 2013

Lune Mauve - Tome 1 : La disparue

Présentation du livre

Série : Lune Mauve
Titre du livre : La disparue
Auteur : Marilou Aznar
Tome : 1
Éditions : Casterman
Format : Grand format
Nombre de pages : 416

Résumé


Un seul coup d'oeil m'avait suffi pour constater que j'étais la fille la plus mal fagotée du bahut. Moi, Séléné Savel, à Darcourt, le lycée le plus snob de Paris ? Je m'y donnais autant de chances de survie qu'une sourie lâchée dans un enclos de chats affamés ! J'étais plongée dans mes pensées moroses lorsqu'une élève me bouscula. Là où elle m'avait touchée, la peau me démangeait d'une vibration électrique. Un visage s'insinua dans mon esprit, celui d'un inconnu aux iris aussi verts et froids que ceux d'un serpent, puis il s'effaça aussitôt. Je retins ma respiration. Ma nouvelle vie était sur le point de commencer.

Son destin est plus grand

que notre monde.
Mon avis

J'ai ouvert Lune mauve avec une certaine curiosité, mais sans empressement tout de même. Je l'ai commencé sans préavis, et je l'ai fini totalement conquise...

Séléné entre à Darcourt, lycée de Paris qui ne lui plait pas vraiment... D'autant plus qu'elle y retrouve sa cousine, Alexia, jeune fille très populaire qui l'ignore totalement. C'est donc perdue que notre héroïne entre dans un nouvel univers, que l'on découvre en même temps qu'elle...
J'ai eu beaucoup d'affection pour Séléné. C'est une héroïne attachante car humaine. Elle nous ressemble, doit choisir entre cœur et raison, et fait des erreurs, comme nous tous. C'est une jeune fille qui a des préoccupations, des pensées et des idées d'adolescente, ce qui ne prédit rien sur son fabuleux destin. Je me suis sentie très proche d'elle et de ses décisions durant tout le roman, et ça a été une très agréable chose que de la suivre dans ses périples.

J'ai vu dans quelques avis que ce premier tome ne faisait qu'esquisser un début d'histoire. 
Je ne suis pas d'accord du tout, car, au contraire, pour moi l'auteur prend le temps de nous faire découvrir l'héroïne et son univers, de mettre l'histoire en place, en fait. C'est ce qui a transformé ma lecture en un véritable moment de plaisir, car j'ai suivi l'auteur, avide de ce qui va se passer par la suite, me mener là où elle voulait emmener le lecteur.
Pendant les trois quarts du roman, on est tout de même dans la réalité, sans réels éléments fantastiques. L'arrivée de l'irréel est très, très tardive, mais c'est peu gênant pour la lecture (voire pas du tout). Justement, l'auteur nous laisse prendre le temps de nous questionner, d'essayer de deviner la suite. Elle nous mène là où elle veut, sans qu'on ait à s'inquiéter et à avoir peur de la tournure que va prendre le récit. De plus, le passage entre la réalité et le fantastique s'effectue bien, tout en douceur, alors rien à dire...

J'ai juste peut être trouvé la fin un peu trop simple. Certes, elle présage un excellent deuxième tome, mais, ce qui m'a le plus gênée, c'est que, en quelque sorte, Laszlo n'a servi à rien dans le roman. Un peu léger comme final sur ce personnage, mais des prochains tomes grandioses à venir, ça c'est certain.

Ma lecture a été un véritable moment de plaisir, notamment grâce à l'excellente plume de Marilou Aznar. Sans jamais tomber dans le langage familier, voire vulgaire, elle donne à Séléné des propos et pensées justes, qui sont les véritables questionnements qu'ont les adolescents.

Bref, un premier tome qui prend le temps de poser l'intrigue, avec en prime une auteur excellente, qui donne vit à une héroïne très attachante !

19/20

Livre emprunté.

3 commentaires:

  1. Celui-ci me tente bien, j'ai vu de très bons avis dessus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellent, si tu as l'occasion de le lire, fonce !!!

      Supprimer
  2. Je me suis laissée tentée : résultat, j'ai les 2 premiers tomes en poche =D <3

    RépondreSupprimer