dimanche 3 mars 2013

Hate List

Présentation du livre

Titre du livre : Hate List
Auteur : Jennifer Brown
Éditions : Albin Michel
Format : Grand format
Nombre de pages : 389

Résumé

C'est moi qui ai eu l'idée de la liste. 
Je n'ai jamais voulu que quelqu'un meure. 
Est-ce qu'un jour on me pardonnera ?

C'est ce que pense Valérie, effondrée après un drame inexplicable survenu au lycée. Son petit ami, Nick, a ouvert le feu dans la cafétéria, visant un à un tous les élèves de la liste. Cette fameuse liste qu'ils ont écrite pour s'amuser et où figurent ceux qui étaient odieux, lâches, méprisants dans l'établissement. Maintenant, ils sont blessés ou morts. Et Nick s'est suicidé, emportant son secret pour toujours. Mais Valérie elle, est toujours là, enfermée dans une bulle de questions sans réponses. Jusqu'au matin, où elle se lève et quitte sa chambre pour retourner au lycée...

Elu Meilleur livre de l'année
(School Library Journal)
et
Meilleur livre Young Adult de l'année
(American Library Association) 

Mon avis

Au début, c'était Mathilde, une grande amie du blog Ma malle aux livres, qui voulait lire ce roman à tout prix. Je me suis à mon tour fait embarquer par la folie Hate List, que j'ai heureusement pu emprunter rapidement. Je l'ai lu en une journée, et j'ai adoré. Ça a frôlé le coup de cœur.

On suit Valérie, adolescente marquée à jamais par le visage de Nick, son petit ami, ouvrant le feu dans la cafétéria du lycée. 
Ce roman est dur et bouleversant, car elle subit le regard accusateur de ses camarades, de sa famille même, alors qu'elle n'a rien fait. Ni pris le fusil, ni tué des gens. Seulement, avec son petit ami Nick, écrit la liste de la haine, où figuraient ceux qui ne méritaient pas d’exister.
Comment pouvait-elle alors prévoir que Nick allait tué ceux dont le nom était sur la liste, puis se suicider après ?
Elle ne le pouvait tout simplement pas, et pourtant, tout le monde la considère comme coupable, sauf Jessica, une ancienne ennemie dont elle a sauvé la vie dans la cafétéria, et le docteur Hieler, psychologue peu commun qui va l'aider à s'en sortir.

J'ai trouvé horrible toute la culpabilité qui pesait sur Valérie. Elle se remet sans cesse en cause, et se torture l'esprit à revenir sur le 2 mai 2008, jour de la tuerie.
Je me suis tout de suite attachée à cette âme en perdition, cette adolescente pommée qui ne sait plus quoi faire ni où aller. 
C'était une jeune fille sombre et complexe, mais aussi et surtout fragile, qui s'est attachée à Nick comme à un radeau au milieu de nulle part.

Je l'ai vraiment adorée, mais j'ai pourtant préféré Nick. Nick, auteur de la tuerie, mais aussi jeune homme sombre, perdu, au profil à multiples facettes. Il pouvait être aussi bien drôle, doux et généreux que morbide, sarcastique, violent, aux tendances suicidaires. Il vouait un véritable culte à la mort.
Je trouve que cela relève du génie de la part de l'auteur de créer un personnage aussi complexe et réel. C'est vraiment Nck que j'ai préféré, aussi étrange soit-il de préférer le meurtrier.

J'ai aussi beaucoup aimé le docteur Hieler, psychologue hors du commun qui va beaucoup aider Valérie. C'était un personnage inhabituel car réinventé. En effet, au lieu du cliché du psy qui demande à ses patients de décrire une tâche blanche sur fond blanc comme on voit souvent dans les romans, on a un docteur qui n'y va pas par quatre chemins et qui nous met en confiance.

J'ai adoré le rapport que Valérie entretenait avec l'art. Elle dessinait pour évacuer ses souffrances et peignait pour s'évader. J'aurais quand même aimé qu'il soit un peu plus présent et qu'il arrive moins tardivement, mais bon, déjà, il était présent :)

En fait, durant tous le roman, on a des passages avant la tuerie, pendant la tuerie, après la tuerie, et des articles de journaux. Je trouve que ces flashbacks et articles rendaient le livre vraiment vivant, et très original. J'ai quand même trouvé que tout était un peu confus et mélangé au début, mais je pense que c'était juste le temps de rentrer dans le roman.

Jennifer Brown met avec justesse des mots sur une situation très difficile et compliquée, et elle le fait magnifiquement bien. Elle a eu l'audace de s'attaquer à un sujet très dur, dont on parle peu, voire pas, en littérature jeunesse. Pour tout son roman je la remercie vraiment. C'est un coup de maître qu'elle a réussi là.


Un petit mot sur la couverture, que je trouve très belle, très réussie, avec de magnifiques associations de couleurs. Très beau !

Bref, un excellent roman, un diamant qui, je l'avoue, m'a fait verser une larme à la fin. Inhabituel, original, bouleversant, je le conseille à ceux qui ont le cœur bien accroché et la curiosité de voir. Magnifique.

19/20

Livre emprunté (merci à celui qui me l'a prêté !).

4 commentaires:

  1. comme toi j'a bien aimé ce livre où l'auteur ne dresse pas qu'un portrait de Nick comme un monstre sans coeur, mais plutôt d'un garçon parfois drôle, parfois touchant et qui un peu paumé, influençable, avec des tendances suicidaires et des humiliations quotidiennes au lycée a commis un geste de folie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très bien dit ! J'ai beaucoup aimé ce personnage un peu perdu et, surtout, sortant de l'ordinaire.

      Supprimer
  2. Je suis super contente que tu l'aies adoré !! J'ai bien fait de t'embarquer là-dedans x)
    J'ai HYPER hâte de le lire moi aussi. Ca devrait venir vite puisque...
    Je l'ai acheté cet aprèm !! Alleluia ! x) Je l'ai trouvé à Leclerc, donc j'ai pas hésité une seule seconde !
    Reçois-tu bien mes messages Livraddict ?
    Est-ce-que tu serais toujours tentée pour Sublimes Créatures ? Je te propose Samedi, mais si tu ne peux pas, je peux aussi m'arranger pour Vendredi, mais ça serait plus simple pour moi Samedi ! J'ai vu la séance la plus tôt est 13h40, après c'est 16h30, ça fait peut-être un tard...
    Nos SMS me manquent vraiment :'( -Je cherche à réparer le vieux à clapet...-
    Peux-tu me prêter Toi contre moi la prochaine fois qu'on se voit STP ?
    Merci !
    Bizzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut la miss !
      J'en suis ravie aussi :) Ah bah cool, sérieux bouscule ta PAL pour le lire !
      Oui, je les reçois bien, mais désolée, je n'ai pas trop le temps d'y répondre...
      Alors le ciné pour moi ça va être dur dur samedi puisqu'on est invités chez le cousin de ma mère (sans commentaire), mais demain je peux à fond, plus pour la séance de 16h30 ! En fait ya que l'argent qui manque, mais je vais demande une avance ;)
      Pareil... C'est avec toi que je discutais le plus, et là ça fait vide, j'ai l'impression de ne plus avoir d'amies... Triste vie...
      Bien sur, no problemo !
      Bye biz !
      Marie
      PS : faut que je te raconte les rêves que je fais en ce moment, c'est du grand n'importe quoi :O

      Supprimer