vendredi 8 mars 2013

Angel Mike

Présentation du livre

Titre du livre : Angel Mike
Auteur : Régine Beckmann
Éditions : Bayard Jeunesse
Nombre de pages : 193

Résumé

Au cours d'un voyage en auto-stop, Sandra, une jeune Allemande, fait la connaissance de Margaret, qui l'invite à passer les vacances chez elle, au Pays de Galles. Là-bas, Sandra rencontre Mike, un adolescent au visage d'ange et aux boucles blondes, dont le rêve est... de devenir le bouffon de la reine mère ! Son comportement fantasque et imprévisible exaspère ses proches. Cependant, Sandra, qui n'est pas insensible au charme d'Angel Mike, accepte de partir visiter le pays avec lui...

Mon avis

J'ai surtout voulu lire Angel Mike par curiosité, car mon amie Mathilde l'avait lu et l'avait beaucoup aimé. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en lisant le résumé pour le moins étrange, c'est donc sans a priori et idées préconçues que je me suis lancée. J'ai au final bien aimé ce roman. Cela ne sera pas un coup de cœur ni un livre marquant, mais il m'a fait passer 24 heures agréables dans mes vacances.

Lors d'un voyage en auto-stop, Sandra, allemande, fait la rencontre de Margaret, anglaise qui l'invite pour les vacances chez elle, dans un coin perdu du Pays de Galles. 
J'avoue avoir trouvé cette invitation un peu brusque et soudaine, très irréelle. Sandra part pour le Sud de la France, mais au dernier moment revient sur sa décision pour partir avec une presque inconnue dans un pays qu'elle ne connait pas.
 
Arrivée dans la maison de Margaret, Sandra fait la connaissance d'Angel Mike, garçon assez curieux qui ne fait que de répéter "Don't worry, darling, I've just got small-pox" (T'inquiète pas, chérie, j'ai juste la petite vérole), et qui doit réussir d'étranges bonnes actions qu'il se donne lui-même, comme servir du café à toute heure de la journée (et de la nuit !).
J'ai trouvé ce personnage très réussi, vraiment excellent. Un personnage attachant, étrange, qui nous énerve et nous fait rire à la fois.

Sandra s'attache, comme le lecteur d'ailleurs, à Mike. Elle accepte donc sa proposition de partir avec lui en voyage dans le Pays de Galle.
Ce voyage est pour nous l'occasion d'en savoir vraiment plus sur Angel Mike, ses manières, son passé, et surtout sur ce qu'il a. Dès que j'ai vu (ou lu !) Mike, je me suis demandée ce qu'il avait. Il est certainement dérangé psychologiquement, on s'en doute, mais pourquoi ? Peu à peu, au fur et à mesure du récit, on prend le temps de comprendre ce garçon à la personnalité complexe.

Pendant toute notre aventure auprès d'Angel Mike, nous sommes accompagnés par la simple mais belle plume de Régine Beckmann. Elle m'a vraiment transportée et enchantée. Elle avait un côté assez simplet qui allait bien à Mike, et un charme qui nous rendait la lecture fluide et rapide.

Il y a tout de  même quelques points négatifs.
La narratrice de l'histoire est Sandra, mais, sortie de ce livre, je ne peux absolument rien vous dire sur elle. Elle reste vraiment une inconnue pour moi. Tout a été centré sur Angel Mike, au risque de délaisser les autres personnages. Margaret et Jeff étaient très peu présents, le Jacques du début, sur lequel l'auteur a pris le temps de s'étendre, ne réapparaît pas (à croire qu'il ne servait pas à grand chose !). Bof bof, je suis mitigée sur le côté personnages,  excepté bien sur notre cher Angel Mike.
De plus, la fin a été bâclée, vraiment jetée en trois mots, comme ça, sur une page. A croire que l'auteur en avait marre d'écrire pour nous, donc elle s'est dit "Allez, je leur balance quelques phrases pour finir le bouquin, histoire de leur donner quelque chose à se mettre sous la dent, et je passe à autre chose". Pour moi, ça ne marche pas comme ça, il faut finir un livre. Il manquait au moins dix pages pour achever Angel Mike, et c'est tout. Malheureusement, Régine Beckmann ne l'a pas fait, et c'est dommage.

Bref, un beau roman, riche en rencontres, voyages, et découvertes ! A lire !

15/20

Livre emprunté (Merci Mathilde !!!).

2 commentaires:

  1. De rien !
    Bien d'accord avec toi pour la fin, c'est fait à la va vite ! Dommage, sinon ça aurait pu vraiment être un excellent livre !!
    PS : J'aime bien ta nouvelle façon de colorer et souligner les mots ou expressions importants !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est sur ! Je pense qu'avec une meilleure fin, ça aurait té pour moi 17, au moins !
      PS : merci beaucoup ! Je trouve qu'on s'y retrouve mieux sur de longues chroniques :)

      Supprimer