samedi 19 janvier 2013

Confusion

Présentation du livre

Titre du livre : Confusion
Auteur : Cat Clarke
Éditions: Robert Laffont
Format : Grand format
Nombre de pages : 418
La vie est un beau mensonge.

Résumé


« Les mêmes questions n'arrêtent pas de tourner dans ma tête :

Qu'est ce qu'il me veut ?

Comment ai-je pu laisser une chose pareille arriver ?

EST-CE QUE JE VAIS MOURIR ? »



Grace, 17 ans, se réveille enfermée dans une mystèrieuse pièce sans fenêtres, avec une table, des stylos et des feuilles vierges. Pourquoi est-elle là ? Et quel est ce beau jeune homme qui la retient prisonnière ? Elle n'en a aucune idée. Mais à mesure qu'elle couche sur la papier les méandres de sa vie, Grace est frappée de plein fouet par les vagues de souvenirs enfouis au plus profond d'elle-même. Il y a cet amour sans espoir qu'elle voue à Nat, et la lente dégradation de sa relation avec sa meilleure amie Sal. Mais Grace le sent, quelque chose manque encore. Quelque chose qu'elle se cache.



De dangereux et inavouables secrets,

une amitié intense et exclusive,

une attirance fatale…



Un roman qui a bouleversé l'Angleterre.
Mon avis

Autant le dire tout de suite : pour un Robert Laffont, qui publie des livres d'habitude franchement géniaux (je pense à Starters et Glitch, par exemple, qui m'ont beaucoup plu), il m'a déçu. Sans être un mauvais livre, il y avait quelques éléments primordiaux qui manquaient, ou qui étaient mal menés.

Commençons par le style d'écriture de l'auteur, Cat Clarke. Un enfer total (et je n'exagère pas !). Je n'ai pas d'extraits sous la main, mais je peux vous assurer que c'est terrible. Des tournures de phrase qui font très "jeune", trop "banlieue" quelquefois (oui, je suis jeune ! Mais non, je ne parle pas comme ça !). Des mots pas très jolis glissés dans une page sur deux (je trouve cela décalé dans l'univers d'un roman). Donc vraiment, vraiment pas une réussite. On peut supposer que Cat Clarke a voulu se mettre la peau d'une adolescente type. Je pense qu'elle n'a pas du beaucoup observer les ados, ou alors elle en a pris un échantillon semblable, car on ne parle pas tous avec des tournures de phrase incorrectes ou des gros mots.

Je vais désormais parler un peu du scénario. J'ai trouvé l'idée très originale, et je dis bravo à l'auteur pour ce nouveau concept si inhabituel ! Je l'ai par contre trouvé mal mené, mais ça, c'est une autre histoire... :) 
En gros, l'héroïne se réveille dans une pièce avec du papier, des crayons, et un mystérieux beau garçon qui lui apporte ses repas chaque jour (pas du tout le profil d'un psychopathe ravisseur, et comme par hasard un mec séduisant et musclé... Pff). Elle écrit alors, grâce aux bics et au papier, tout ce qui l'a amenée à la fameuse nuit où son ravisseur l'a kidnappé. Une histoire de cœur et d'amitié ayant mal tourné, qui a fait que, cette nuit, elle a voulu se suicider. 
Un mélange d'amour, d'amitié, de grossesse, de mal-être, de scarifications, d'absence de père, de problèmes en général qui a plutôt été réussi, enfin je trouve. Même si, bien évidemment, ça aurait pu être mieux mené :)

J'ai une chose à dire sur les personnages tout d'abord : je n'ai pas réussi à m'y attacher. Pas du tout. Ce qui est vraiment, vraiment dommage, car je pense que j'aurais pu me lier à eux.

L'héroïne, Grace, est une jeune fille instable et mal dans sa peau. Peu à peu, on découvre tout ses souvenirs et ses sentiments face à ce qu'il lui est arrivé. C'est aussi la narratrice de l'histoire, et je pense qu'utiliser une troisième personne pour écrire Confusion aurait été mieux, car plus réfléchi, plus atténué en matière de mauvais français. Je ne l'ai pas trop aimé, je suis déçue...
Ethan, son ravisseur, était très mystérieux. Un peu le beau mec type des histoire fantastique. Pas d'originalité sur ce coup-là, je n'en dirai pas plus.
Nat, le petit ami de Grace avant de son kidnapping, était mon personnage préféré. C'était un jeune homme tout simplement charmant et responsable. Au passage, je pense qu'il mériterait bien mieux que Garce ^^
Sal, la meilleure amie de l'héroïne, était une jeune fille un peu réservée et secrète. Je n'ai pas réussi à vraiment cerner tout son caractère. Mais un personnage sympathique tout de même :)
Devon a aidé Grace à se débarrasser du voile qui lui cache les yeux, et je lui en suis plutôt reconnaissante (si je peux lui être reconnaissante, bien sur xD). Pas vraiment un personnage principal, mais une personne qui joue un grand rôle dans les raisons du suicide de Grace.

Je n'ai pas vraiment compris d'où sortait Ethan, ni pourquoi il voulait que Grace écrive. Trop de mystères sur lui, pas assez élucidés à la fin.

Tiens. Parlons de la fin. Ouah ouah ouah. Jamais je n'aurais pu la prévoir, ni l'imaginer. C'est tout simplement dingue. C'est le seul élément que j'ai vraiment adoré ! C'était décidément une excellente surprise de la fin. J'ai même préféré le style que se donnait Cat Clarke dans le passage en italique, un style plus mature, plus beau, plus émouvant.

Bref, un roman que je conseille, même s'il ne m'a pas totalement conquise. Je pense qu'il pourra plaire à plus d'un ;)


14/20

Livre emprunté.

4 commentaires:

  1. Bon, je ne suis pas totalement d'accord avec toi, mais j'aime beaucoup tes arguments.
    Pour Ethan, mon hypothèse est qu'il est l'alter ego de Grace, puisqu'il est celui qui l'aide à mettre au clair l'histoire, et qui "récupère" ses scarifications, et qu'il disparaît - lui et la pièce - quand elle se réveille.
    D'ailleurs, au début du roman, elle dit que si elle avait été un garçon, elle se serait appelé Ethan.

    Pour la façon de parler de Grace, je suis entièrement d'accord, c'est un point dont je n'ai pas parlé, mais son langage de racaille m'a gêné.

    xxx :)

    - New follower

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que ton hypothèse n'est pas mal du tout... Et, surtout, elle tient la route ! Ça reste vraiment un mystère ce livre, très confus... Je pense que je continuerai toujours à me poser plein de questions ! ^^

      Oui, j'ai trouvé ça un peu décalé dans l'univers d'un livre, ça n'avait pas vraiment sa place...

      Supprimer
    2. Très confus c'est vrai. C'est peut-être pour ça que le livre s'appelle Confusion :P C'est le genre de livre qui fout la merde dans ta tête xP

      Supprimer
    3. Je pense, oui ^^ Exactement xP C'est le genre de roman qui nous travaille toute la journée d'après !

      Supprimer